Paris 8eme

Paris (8ème)

Les infos clés

Région Île-de-France
Département Parise
Code postal 75008

Gentilé Parisiens
Habitants 40 589 (2015)
Densité 10 461 hab./km2

Altitude minimum 29 m
Altitude maximum 59 m
Superficie 3,88 km2

En quelques mots...

Paris est la commune la plus peuplée et la capitale de la France, chef-lieu de la région Île-de-France et unique commune-département du pays. Elle se situe au centre du Bassin parisien, sur une boucle de la Seine, entre deux de ses confluents, avec la Marne en amont et l’Oise en aval. Ses habitants s’appellent les Parisiens. La ville est divisée en vingt arrondissements. L’agglomération de Paris s’est largement développée au cours du XXe siècle, rassemblant aujourd’hui plus de 10 millions d’habitants, et son aire urbaine (l’agglomération et la couronne périurbaine) compte plus de 12 millions, faisant d’elle l’une des agglomérations européennes les plus peuplées.

La position de Paris, à un carrefour entre les itinéraires commerciaux terrestres et fluviaux et au cœur d’une riche région agricole, en fait une des principales villes de France au cours du Xe siècle, avec des palais royaux, de riches abbayes et une cathédrale. Au cours du XIIe siècle, Paris devient un des premiers foyers en Europe pour l’enseignement et les arts. Le pouvoir royal se fixant dans cette ville, son importance Économique et politique ne cesse de croître. Ainsi, au début du XIVe siècle, Paris est la ville la plus importante de tout le monde chrétien. Au XVIIe siècle, elle est la capitale de la première puissance politique européenne, au XVIIIe siècle le centre culturel de l’Europe et au XIXe siècle la capitale des arts et des plaisirs. Paris joue donc un rôle politique et économique majeur dans l’histoire de l’Europe au cours du IIe millénaire.

Symbole de la culture française, abritant de nombreux monuments, la ville attire aujourd’hui près de trente millions de visiteurs par an. C’est la capitale la plus visitée au monde. La ville est, avec sa banlieue, la capitale économique et commerciale de la France, ainsi que sa première place financière et boursière. Paris occupe également une place prépondérante dans le milieu de la mode et du luxe. La densité de son réseau ferroviaire, autoroutier et sa structure aéroportuaire, plaque tournante du réseau aérien français et européen, en font un point de convergence pour les transports internationaux. Cette situation résulte d’une longue évolution, en particulier des conceptions centralisatrices des monarchies et des républiques, qui donnent un rôle considérable à la capitale dans le pays et tendent à y concentrer les institutions.

Le 8e arrondissement de Paris est situé sur la rive droite de la Seine. Il est bordé à l’ouest par le 16e arrondissement, au nord par le 17e arrondissement, à l’est par les 9e et 1er arrondissements, et au sud par la Seine et le 7e arrondissement. Le 8e arrondissement est à la fois un haut lieu touristique et l’un de ceux où réside la haute bourgeoisie. Il accueille de nombreux commerces et hôtels de luxe, mais aussi de nombreux établissements financiers. C’est également un lieu de pouvoir, puisqu’il comprend le palais de l’Élysée et le ministère de l’Intérieur. Aux termes de l’article R2512-1 du Code général des collectivités territoriales (partie réglementaire), il porte également le nom d’« arrondissement de l’Élysée », mais cette appellation est rarement employée dans la vie courante.

La Seine était autrefois un vaste fleuve qui recouvrait une large part de l’actuel 8e arrondissement : tout le boulevard Haussmann, la gare Saint-Lazare et ses abords, la place Saint-Augustin, la rue La Boétie, le rond-point des Champs-Élysées et toute la partie sud de l’arrondissement depuis la place de l’Alma jusqu’à la place de la Concorde étaient alors recouverts par les eaux. Seuls les environs du faubourg Saint-Honoré entre la rue Royale et Saint-Philippe-du-Roule et la partie méridionale des boulevards entre la place de l’Étoile et la place de Clichy étaient émergés. Le retrait progressif du fleuve transforma une bonne partie du secteur en un vaste marécage, traversé par un petit ruisseau qui descendait de Ménilmontant pour se jeter dans la Seine à la hauteur de l’actuel pont de l’Alma. Ces marécages constituaient une défense pour la population car ils étaient difficiles à franchir par d’éventuels assaillants.

Dans les premiers temps de la dynastie capétienne, une grande partie du territoire de l’actuel 8e arrondissement dépendait de la paroisse de Saint-Germain-l’Auxerrois, l’une des plus anciennes et, à l’époque, des plus vastes paroisses de Paris. En 1223, l’acte appelé forma pacis reconnaissait la suzeraineté de ces domaines à l’évêque de Paris, le roi se réservant les droits de justice sur les principales routes qui les traversaient. Dès la fin du XIe siècle, le nord de l’ancien marécage est alloué aux chanoines de Sainte Opportune qui se chargent de l’assainir et de le mettre en culture. La zone comprise entre la rue de Chaillot et la rue Montmartre est ainsi transformée en terres céréalières, puis bientôt cultivée de fruits et de légumes verts, cultures plus logiques à proximité d’une ville puisqu’elles ne supportent pas les longs transports. Le 8e devient ainsi, dès le Moyen Âge, une zone de maraîchage fournissant Paris en produits frais.

Aujourd’hui, le 8e arrondissement abrite non seulement des lieux parmi les plus prestigieux voire emblématiques de la capitale française comme l’avenue des Champs-Élysées, l’Arc de Triomphe, le palais de l’Élysée ou bien l’église de la Madeleine, mais il est également le moteur économique de la capitale en concentrant plus de 180 000 emplois provenant essentiellement des activités financières, de service et de tourisme. C’est aussi un carrefour stratégique pour les transports en commun avec la gare Saint-Lazare, véritable hub pour l’ensemble des communes de l’ouest francilien.

Outre les nombreux sites architecturaux prestigieux, il convient de souligner la présence de sites culturels et artistiques réputés comme le Grand Palais et le Petit Palais, construits pour l’exposition universelle de 1900, le théâtre du Rond Point des Champs-Élysées inauguré en 1860, le théâtre Marigny bâti en 1883, ou l’Espace Pierre Cardin, ancien théâtre des ambassadeurs, mais également le théâtre Michel, le théâtre des Mathurins, le théâtre de la Madeleine et de nombreuses salles de spectacles comme le Lido ou le Crazy Horse Saloon. L’arrondissement compte également plusieurs musées de renommée mondiale comme le Petit Palais, le Grand Palais, le musée Cernuschi, le musée Nissim-de-Camondo, le musée Jacquemart-André. Il y a aussi le Palais de la découverte qui s’ouvre aux Sciences.

Les numéros utiles

Mairie du 8ème arrondissement
01 44 90 75 08

Bureau de l’Etat-Civil
01 44 90 76 65

Bibliothèque Europe
01 44 90 75 45

Mairie de Paris – Direction du Patrimoine et de l’Architecture
01 43 47 80 80

Galeries Nationales du Grand Palais
01 44 13 17 30

Palais de la Découverte
01 40 74 80 32

Petit Palais Musée des Beaux Arts
01 53 43 40 00

Préfecture de Police
01 53 71 53 71

Conseil Général de Paris
01 42 76 40 40

Conseil Régional d’Île-de-France
01 53 85 53 85

Office du Tourisme et des Congrès de Paris
01 49 52 42 63

Le Nouveau Paris Île-de-France
01 73 00 77 00